Actualités

 Merci à tous les participants 

ADN comme Autour De Noirmoutier

Après deux années à explorer l’Auvergne (Maurs et Murol), c’est vers la Vendée et Noirmoutier que se sont dirigés 55 membres d’ADN (nombre malheureusement limité) afin de découvrir toutes les richesses de cette ile. Un véritable lieu d’évasion proche du continent, accessible par le pont ou le passage du Gois, riche de son patrimoine, de ses plages, de sa vie et de ses spécialités locales.

Mais avant de respirer l’air iodé de l’atlantique, une petite pause à Maillezais dans le marais poitevin s’impose ; pique-nique près de l’abbaye et balade en barque sous le soleil avec quelques explications très intéressantes sur les vestiges du patrimoine bâti local. Remerciements à nos guides qui ont su captiver notre attention et répondre à toutes nos questions.

Il est maintenant temps de repartir vers le magnifique centre qui va nous héberger durant la semaine et mettre à notre disposition salles et matériel pour les animations préparées par quelques membres du groupe que l’on peut remercier au nom de tous les participants. Récital de piano et d’accordéon par JP et Ian (deux virtuoses), soirée Quizz, soirée dansante, karaoké et pièce de théâtre inédite puisque écrite pour l’occasion afin de “chambrer” quelques membres du bureau. Merci à Jeantou et à sa soupirante et à tous les acteurs qui nous ont fait passer des moments inoubliables. Peut-on faire mieux ?

Mais le but premier de notre séjour était de découvrir Noirmoutier, la beauté de ses paysages, l’odeur de ses pins, de ses marais salants et pour cela quoi de mieux que la randonnée : chemin de mer, balade sur les traces de Jacobsen et passage par le bois de la Chaise, marche sur le polder Sébastopol et découverte de magnifiques plages et du port de l’Herbaudière… Le séjour a aussi permis de découvrir le travail dur mais passionnant des sauniers.

Arrivés par le pont, il était logique que nous repartions par le passage du Gois qui est une chaussée submersible et praticable deux fois par jour en fonction des marées d’où l’intérêt de bien choisir son heure de passage. Dernier pique-nique avec vue sur la mer qui se retire et laisse apparaître le long cheminement vers le continent.

Il est déjà l’heure de rentrer et toute la troupe s’engage sur le passage à peine libéré par la mer avec l’idée de revenir prochainement et de découvrir certains lieux que le manque de temps ne nous a pas permis d’explorer.

Merci à tous, aux organisateurs, aux animateurs et à tous ceux qui par leur bonne humeur ont fait une nouvelle fois de ce séjour une réussite.

Quelle destination en 2020 ?

 

Peut-être une nouvelle  forme de randonnée gourmande à envisager